L’huile d’olive fait l’unanimité dans le cadre d’une alimentation santé. C’est le pilier du régime méditerranéen. Elle est riche en acides gras oméga 9 et contient des polyphénols avec des propriétés antioxydantes et anti inflammatoires. Elle protège le système cardio vasculaire (infarctus, AVC) en freinant l’oxydation du mauvais cholestérol responsable de sa fixation sur les artères (plaque d’athérome).

D’ailleurs l’Union Européenne autorise pour les huiles d’olive vierge extra ayant une concentration de polyphénols supérieur à 250mg/kg d’indiquer sur l’étiquette : « Les polyphénols de l’huile d’olive contribuent à la protection des lipides du sang face à l’effet oxydant néfaste. »

L’huile d’olive diminue également le risque de diabète, de cancer et de maladies inflammatoires.

Pour l’assaisonnement préférer une huile d’olive vierge extra qui correspond au haut de gamme et implique automatiquement qu’elle est issue d’une première pression à froid et utiliser une huile meilleur marché pour la cuisson car les arômes sont détruits à partir de 70%.

Les huiles au « fruité vert » correspondent à des olives récoltées presque vertes avec des saveurs végétales et les huiles au « fruité mûr » ont des saveurs plus douces.

Préférer une huile d’olive en bouteille de verre fumé parce que les polyphénols sont sensibles à la lumière et que certains composés présents dans les plastique peuvent migrer dans l’huile…