Anthony Fardet, docteur en nutrition humaine a défini une approche simple et efficace pour mieux s’alimenter pour préserver sa santé et qui repose sur la règle des 3 V (végétal, vrai, varié).

1) Manger prioritairement des produits végétaux (fruits, légumes, céréales, légumineuses, graines, fruits à coque) qui devraient apporter 85% des calories quotidiennes. La viande devrait devenir l’accompagnement possible des végétaux et non l’inverse…

2) Privilégier les vrais aliments ou aliments non transformés comme les fruits et légumes, les œufs… A l’inverse Les aliments ultra transformés (AUT) sont des aliments industriels avec de nombreux ingrédients et additifs comme arômes artificiels, épaississants, édulcorants… Ils sont généralement enrichis en sucre (90% des sucres ajoutés viennent des AUT), sel et graisses pour améliorer le gout du produit brut et le rendre attractif… Les AUT sont peu rassasiants, hyperglycémiants et riches en calories ce qui augmente les risques d’obésité et de diabète et d’autres maladies comme les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Les aliments ultra transformés représentent environ 80% de ce qui est proposé en supermarché y compris en rayon bio ou végétarien sachant que par exemple les steaks végétaux sont très souvent des AUT car ils contiennent de nombreux additifs pour donner un gout agréable et se rapprocher du vrai steak…

3) Parmi les aliments non transformés (végétaux et animaux) ou peu transformés il faut manger varié. Remplir un caddie avec des aliments variés mais ultra transformés malheureusement apportera toujours des calories « vides » c’est à dire des calories sans apport nutritionnel nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme avec peu de vitamines et minéraux…