Le syndrôme de l’intestin irritable encore appelé colopathie fonctionnelle est un trouble du fonctionnement de l’intestin qui se manifeste par des douleurs abdominales (spasmes, crampes), des ballonnements et des troubles du transit avec souvent alternance entre diarrhée et constipation. Cette affection très fréquente est bénigne et n’augmente pas le risque de cancer du côlon ou de maladie inflammatoire de l’intestin mais elle altère fortement la qualité de vie du fait de son caractère chronique. D’ailleurs pour parler de syndrome de l’intestin irritable il faut que les symptômes durent depuis 6 mois et soient présents au moins un jour par semaine sur les 3 derniers mois.

L’Aloe vera soulage l’intestin irritable

Une méta analyse (résultats d’une série d’études) concernant 151 patients atteints du syndrome de l’intestin irritable a montré une amélioration des symptômes significativement supérieure chez les patients qui prenaient de l’Aloe vera par rapport à ceux qui prenaient un placébo. (1) D’autre part aucun événement indésirable n’a été constaté lors du suivi qui allait de 1 à 5 mois chez les patients prenant de l’Aloe vera. En conclusion, l’Aloe vera est efficace et sûr pour le traitement à court terme des patients qui présentent le syndrome de l’intestin irritable. Son action anti inflammatoire explique en partie son efficacité pour soulager les symptômes. C’est la pulpe d’Aloe vera (partie translucide à l’intérieur de la feuille) stabilisée pour conserver ses propriétés qui doit être utilisée.

(1) L’Aloe vera est efficace et sûr dans le traitement à court terme du syndrome de l’intestin irritable : examen systématique et méta-analyse. Seung Wook Hong et collaborateurs. JNM 2018