Le maintien ou la reprise d’une activité physique est un excellent moyen en parallèle d’une alimentation variée et équilibrée pour gagner des années en bonne santé. L’activité physique :

1 Diminue le risque de maladies liées à l’âge

L’activité physique régulière diminue le risque de diabète de type 2, d’ostéoporose, de maladies cardiovasculaires, de cancers…

En effet l’activité physique aide à lutter contre le surpoids, diminue la tension artérielle et renforce la densité osseuse. L’amélioration des marqueurs biologiques le démontre.

2 Diminue le taux de mortalité

Il est admis qu’une activité physique modérée diminue de 30% le risque de mortalité cardiaque !

Une méta analyse (1) sur 339 274 personnes a montré que par rapport aux maladies cardiovasculaires et/ou métaboliques l’exercice physique seul a au moins autant d’effet que les traitements pharmacologiques…

3 Apporte un bien être psychologique

L’activité physique est bénéfique pour l’attention, la mémoire, le sommeil et l’humeur. La qualité de vie des seniors s’en ressent.

4 Permet d’avoir une meilleure immunité

Le fonctionnement des défenses immunitaires est moins altéré chez les seniors actifs par rapport à ceux qui sont sédentaires.

On constate un nombre plus élevé de lymphocytes T, une meilleure élimination des pathogènes et une diminution des cytokines inflammatoires liées au vieillissement du système immunitaire.

5 Permet de conserver de la masse musculaire

Il faut savoir que dès 30 ans le capital musculaire commence à diminuer de 1 à 2% par an d’où l’importance de pratiquer le renforcement musculaire et d’avoir un apport suffisant en protéines (viandes blanches, œufs, noix, fromage blanc…). Dès qu’on n’utilise plus ses muscles on les perd !

6 Aide à prévenir les chutes

Les chutes peuvent avoir des conséquences dramatiques et représentent la principale cause de décès par traumatisme chez les plus de 65 ans.

La pratique de la marche apporte de meilleures capacités d’équilibre par rapport à des personnes sédentaires et diminue donc le risque de chute.

(1) Lee DC, Pate RR, Lavie CJ, Sui X, Church TS, Blair SN.
Leisure-time running reduces all-cause and cardiovascular
mortality risk. J Am Coll Cardiol. 2014