L’Aloe vera est une plante médicinale dont le gel appliqué sur la peau ou consommé sous forme de boisson santé a de nombreux pouvoirs.

Pour cette raison indiquer « Aloe vera » sur un produit fait vendre. Mais comment être sûr de la qualité ?

Quel est le piège le plus fréquent ?

Certaines marques de cosmétiques font figurer sur leurs produits une belle feuille d’Aloe vera alors qu’ils en contiennent très peu et de piètre qualité…

Le principe est l’utilisation d’Aloe vera concentré. Le gel est chauffé pour être réduit en poudre avant d’être réhydraté ce qui diminue tous les couts et permet par exemple d’utiliser un gramme de poudre d’Aloe vera pour 200 ml d’eau !

Oui il y a bien de l’Aloe vera dans les produits mais en quantité minime et qui a perdu les composants du gel frais responsables de son efficacité (vitamines, acides aminés, enzymes, polysaccharides…).

Et le comble c’est que vous pouvez trouver l’appellation « 100% pur Aloe vera » qui signifie seulement que l’Aloe vera présent même en très faible quantité dans le produit est pur à 100%…

C’est légal mais l’objectif est de tromper le consommateur…

Comment choisir ses produits Aloe vera ?

Le premier réflexe consiste à regarder la composition pour vérifier que le premier ingrédient est « gel d’Aloe vera » ou « gel d’Aloe vera stabilisé » ou « Aloe Barbadensis Leaf juice » ou encore « Aloe Barbadensis Miller »et non « aqua ».

Si l’Aloe vera apparait loin derrière dans la liste des ingrédients le produit a peu d’intérêt…

Ensuite il existe un label international spécifique aux produits Aloe vera décerné par le Conseil Scientifique International de l’Aloes (IASC) qui garantit la quantité et la qualité de l’Aloe vera contenu dans les produits.

Enfin un produit avec un prix très bas doit mettre la puce à l’oreille sur sa qualité…