1 Capacité de pénétration unique

Dans le précieux gel on trouve de la lignine, principal élément responsable de la capacité à pénétrer les tissus et donc à amener l’ensemble des nutriments présents dans l’Aloe vera dans le derme et jusque dans l’hypoderme, le tissu cellulaire le plus profond de la peau.

2 Pouvoir hydratant

Le gel d’Aloe vera non seulement possède un très fort pouvoir d’hydratation mais en plus a la capacité de retenir l’eau dans les cellules de l’épiderme.

3 Présence d’acides aminés

L’Aloe vera contient 20 acides aminés, dont 7 essentiels (c’est à dire que l’organisme ne sait pas fabriquer) sur les 8 existants.

Les acides aminés interviennent dans la formation de nouvelles cellules et interagissent avec le complexe d’enzymes présents dans le gel . Cette synergie naturelle répond parfaitement aux besoins de la peau et des cheveux.

4 PH proche de celui de la peau

Le PH de l’Aloe vera est très proche de celui de la peau qui est de 4,5 soit légèrement acide contrairement à de nombreux cosmétiques qui sont alcalins.

Non seulement l’Aloe vera préserve l’équilibre naturel de la peau mais en plus est capable de le restaurer si besoin. Un PH acide permet de mieux lutter contre les agressions par des bactéries ou des champignons.

5 Stimulation des fibroblastes

Les fibroblastes sont des cellules présentes dans le derme et sont responsables de la formation de collagène et d’élastine qui assurent l’élasticité et la résistance de la peau.

La production décline progressivement avec le temps et se traduit par l’apparition des ridules et des rides sur le visage et le cou.

L’Aloe vera stimule l’ activité des fibroblastes ce qui en fait un soin anti âge de premier plan.

6 Activité enzymatique protéolytique

Les nombreux enzymes présents dans le gel d’Aloe vera favorisent la desquamation des cellules mortes de l’épiderme sans assécher la peau et l’apparition de nouveaux tissus sains.

7 Tolérance exceptionnelle du gel d’Aloe vera

Le gel d’Aloe vera extrait de la feuille est particulièrement bien accepté par la peau, est exempt de toute toxicité et présente un risque d’allergie très faible.

En revanche attention à l’utilisation de la feuille entière pour faire ses propres cosmétiques. Sans le savoir faire nécessaire, le gel pourrait contenir de l’aloïne, substance irritante et allergisante sécrétée par l’écorce de la feuille.

Tous ces pouvoirs du gel d’Aloe vera expliquent pourquoi il est autant utilisé dans les cosmétiques.

La condition de son efficacité est sa pureté et sa concentration. On considère que 25% de gel d’Aloe vera (non chauffé pour être réduit en poudre et réhydraté !) dans la composition est un minimum.