Qu’est ce que la propolis ?

La propolis est une sorte de résine gluante qui se trouve essentiellement sur les bourgeons de peupliers ce qui les protège contre les microbes.

Les abeilles ouvrières la collectent et la transportent. Les maçonnes la transforment avec leurs sécrétions salivaires et de la cire et l’utilisent pour calfeutrer la ruche et la protéger de l’humidité et des moisissures.

Cette substance est antimicrobienne et protège contre les bactéries et les champignons. Elle protège aussi des intrusions dans la ruche (la propolis est « l’armure de la ruche »).

D’ailleurs le mot propolis vient du grec « Pro » qui veut dire devant et « polis » la cité. La propolis joue donc un rôle de défense contre les menaces extérieures.

Une colonie produit entre 100 et 300g de propolis par an.

Qui l’a utilisée en premier pour ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes ?

Les Grecs et les Egyptiens ont été les premiers à l’utiliser. Les Grecs pour stimuler les défenses immunitaires et la production d’anticorps et les Egyptiens pour embaumer les momies et les protéger des microbes.

Que contient la propolis ?

La propolis contient près de 150 principes actifs dont pro vitamine A, vitamines B, de nombreux oligoéléments dont notamment silice, zinc, cobalt, cuivre, manganèse, molybdène, fer, magnésium.

La propolis contient aussi des acides phénoliques et des flavonoïdes qui sont des antioxydants. Ces derniers ont également un pouvoir anti infectieux.

Quels sont ses bienfaits ?

En interne la propolis apporte tonus et vitalité et stimule l’immunité innée et acquise pour faire face aux maux de l’hiver.

Elle lutte également contre les petits maux de bouche et adoucit la gorge.

Appliquée sur la peau sous forme de crème elle a des propriétés antiseptiques accélère la cicatrisation.

Incorporée dans les dentifrices elle réduit la plaque dentaire et les risques de caries et remplace avantageusement le fluor.