Il est souvent difficile de se faire une opinion parce qu’on entend de la part des médecins et plus largement des scientifiques des avis contradictoires. Alors qu’en est-il vraiment ?

Manquons nous de vitamines ?

Les carences en vitamines et minéraux sont fréquentes que ce soit chez l’enfant en période de croissance dont les besoins sont importants ou chez les séniors parce qu’avec l’âge l’absorption des micronutriments diminue et qu’en plus de nombreux médicaments majorent cet effet.

Par exemple les pansements gastriques diminuent l’absorption des vitamines A, B1, B9 et l’aspirine diminue l’absorption de la vitamine C et du zinc… C’est ce qu’on appelle l’effet antinutritionnel.

Plus généralement les manques en vitamines B6, B12 sont fréquents du fait de la diminution de la consommation de viande pas toujours compensée par des légumes secs .

De même les manques en vitamine D sont également fréquents notamment en période hivernale.

L’insuffisance en vitamine D commence en dessous de 20 nanogrammes par ml de sang et la carence en dessous de 10 nanogrammes. La supplémentation est recommandée pour soutenir le système immunitaire, pour les femmes ménopausées qui ont de l’ostéoporose et pour réduire les risques de fractures chez les personnes après 65 ans.

Dans quels cas la supplémentation en vitamines est proposée systématiquement ?

 Chez la femme enceinte la vitamine B9 réduit le risque de malformations neurologiques pour le fœtus. On donne aux nourrissons de la vitamine K pour prévenir le risque de maladie hémorragique.

Les végétaliens ou véganes doivent se supplémenter en vitamine B12 pour compenser l’absence de consommation d’ aliments d’origine animale.

Quelles sont les conséquences des carences en vitamines et minéraux ?

Les carences en vitamines et minéraux augmentent le risque de fatigue et diminuent la résistance aux infections. Elles augmentent aussi le risque de maladies allergiques, cardiovasculaires, inflammatoires, de certains cancers etc…

Pourquoi la supplémentation devient nécessaire ?

Une alimentation équilibrée avec la consommation de fruits, légumes, céréales, épices est la base mais cela ne suffit plus du fait de la baisse de la qualité nutritionnelle des aliments ce qui veut dire moins de vitamines et de minéraux .

De plus, pour les fruits et légumes, à moins de consommer tout le temps bio, les vitamines se concentrent dans la partie la plus proche de la peau là où on retrouve aussi le plus de pesticides !

La supplémentation en vitamines et minéraux devient nécessaire et a des effets positifs y compris chez les personnes âgées dont on a montré qu’elles retrouvent plus de force musculaire et des meilleures défenses immunitaires.

Quelles précautions prendre ?

Bien évidemment il ne faut jamais dépasser les dosages préconisés et faire attention à ne pas prendre en même temps des compléments alimentaires qui auraient des vitamines ou des minéraux en commun.

Par exemple la vitamine C est antioxydante mais si elle est prise en trop grande quantité elle peut au contraire favoriser l’oxydation ! En cas de doute et à plus forte raison pour des personnes sous traitement il faut avant toute prise de compléments alimentaires avoir l’avis de son médecin traitant.

En ce qui concerne la prévention, pour le professeur Walther Willett, de l’école de santé publique de Harvard « Un supplément multivitaminé est une bonne assurance santé. »

Découvrez Daily multivitamines adultes et Kids pour les enfants.