Aujourd’hui on trouve facilement des feuilles d’Aloe vera dans les supermarchés au rayon fruits et légumes.

De même il existe beaucoup de vidéos qui proposent des recettes ou des soins beauté à partir de feuilles d’Aloe vera.

Quelles sont les 3 parties de la feuille ?

Quand on coupe une feuille d’Aloe vera dans le sens de la largeur, on constate qu’elle est constituée de 3 parties : L’écorce qui est la partie externe de la feuille, le latex ou sève qui est un liquide jaunâtre sécrété par l’écorce et le gel.

Quelle partie pose problème ?

C’est la sève qui contient des dérivés hydroxy anthracéniques dont l’aloïne. Ces molécules ont des effets laxatifs puissants et peuvent entrainer de nombreux effets indésirables. Plus inquiétant, l’agence européenne de sécurité des aliments (AESA) indique qu’ils pourraient endommager l’ADN et être cancérigènes…

C’est la raison pour laquelle il faut être très prudent avec les feuilles entières si on ne maitrise pas les techniques pour éliminer toute trace de sève. Attention, on trouve aussi sur le marché des produits Aloe vera sous forme de boissons qui contiennent une quantité non négligeable d’aloïne !!

Cette mise en garde concerne t-elle seulement la consommation ?

Et bien non ! Il faut également se méfier de la feuille entière pour un usage externe. En effet si on applique le gel sur le visage il faut être certain qu’il est pur car la sève est allergisante et sa présence sur le fameux gel pourrait entrainer des rougeurs, des sensations de cuisson ou des boutons ce qui n’est pas vraiment l’effet attendu avec l’Aloe vera !

Comment être sur de profiter seulement des très nombreux bienfaits de l’Aloe vera ?

En achetant des produits qui contiennent uniquement le fameux gel d’Aloe vera en premier ingrédient. Que ce soit pour sa santé ou sa beauté, l’extraction du gel nécessite le savoir faire de professionnels qu’on appelle les « fileteurs ».

Ils coupent la feuille dans le sens de la longueur pour séparer le gel de l’écorce. Ensuite ce gel doit être méticuleusement rincé à l’eau pour éliminer toute trace de sève.

Enfin le gel doit subir au sein d’un laboratoire contrôle qualité tout un ensemble de tests qui garantissent sa pureté.