Le diabète est l’une des principales causes de mortalité dans le monde. C’est d’après la définition de l’OMS « une maladie chronique qui survient lorsque le pancréas ne produit pas assez d’insuline ou lorsque l’organisme n’est pas capable d’utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. Il en résulte une concentration accrue de glucose dans le sang. »

Les hyperglycémies prolongées altèrent les nerfs et vaisseaux sanguins ce qui peut entrainer infarctus, accident vasculaire cérébral, cécité, insuffisance rénale, atteinte des pieds pouvant aller jusqu’à l’amputation.

Une méta-analyse réalisée en 2016 et publiée dans « The Journal of Alternative and Complementary Medicine » (1) a fait la synthèse de 9 études avec pour objectif de vérifier l’efficacité de la prise orale de pulpe d’aloe vera sur la réduction de la glycémie à jeun et de l’hémoglobine glyquée chez des patients pré-diabétiques et diabétiques.

Les chercheurs ont conclu que l’Aloe vera sous forme orale réduit significativement la glycémie et l’hémoglobine glyquée. Les données suggèrent que les patients qui en retirent le plus grand bénéfice sont ceux qui ont une glycémie égale ou supérieure à 2g/L.

L’efficacité de la pulpe d’Aloe vera serait due à sa capacité à stimuler la production d’insuline.

(1) Reduction of fasting blood glucose and hemoglobin A1c using oral Aloe vera; A meta-analysis. William R Dick, Emily A Fletcher, Sachin A Shah