Une étude allemande (1) a été réalisée en 2013 pour comparer le potentiel anti inflammatoire de 7 extraits de plantes par rapport à une crème à base de cortisone.

Les extraits de plantes utilisés ont été la camomille sauvage, l’hamamélis de Virginie, la mélisse officinale, la menthe des champs, l’extrait d’arbre à thé, la coriandre et l’Aloe vera.

Le protocole a consisté à provoquer un érythème sur le dos de 40 volontaires sains avec des ultraviolets puis d’appliquer un extrait de plante sur une partie de la rougeur et de la cortisone sur une autre partie.

L’évaluation photométrique a eu lieu avant application, 24 heures après puis 48 heures après.

Tous les extraits de plantes ont été bien tolérés . Au niveau de l’efficacité, à part l’hamamélis de Virginie et la menthe des champs, les autres extraits de plantes ont montré un effet anti inflammatoire.

L’ Aloe vera est la seule plante dont les résultats ont été significativement supérieurs à la crème à base de cortisone ce qui démontre son puissant effet anti inflammatoire sur un érythème induit par ultraviolets.

(1) Antiinflammatory potential of seven plant extracts in the ultraviolet erythema test. A randomized, placebo-controlled study. FC Beikert, BS Schönfeld, U Frank, M Augustin