Quel est le rôle de la flore intestinale ?

Le microbiote ou flore intestinale est composé de 100 000 milliards de bactéries et de plus de 500 espèces différentes qui participent au bon fonctionnement de l’organisme.

La flore intestinale joue un rôle important dans la digestion en favorisant l’absorption des nutriments et en participant à la dégradation des aliments non digérés.

Elle joue aussi un rôle de défense vis-à-vis des mauvaises bactéries et des toxines en renforçant la fonction barrière de la muqueuse intestinale.

Elle contribue également à maintenir l’acidité de l’intestin ce qui empêche le développement de nombreux germes pathogènes.

La santé de la flore intestinale dépend du rapport entre bonnes et mauvaises bactéries dans l’intestin. Idéalement il faut 85% de bonnes bactéries.

Quelles sont les causes d’un déséquilibre possible de la flore intestinale ?

Certains facteurs comme par exemple la sédentarité, le stress, une alimentation déséquilibrée, la prise d’antibiotiques, une maladie, l’avancée en âge peuvent entrainer un déséquilibre de la flore au profit des mauvaises bactéries (dysbiose) ce qui peut avoir pour conséquence des troubles digestifs, un manque d’énergie, une moins bonne résistance aux infections, des problèmes de peau, des carences en vitamines par manque d’absorption…

Mais ce n’est pas tout ! Notre intestin contient 200 millions de neurones qui communiquent en permanence avec notre cerveau c’est pour cela que l’on parle de « deuxième cerveau ». 95% de la sérotonine, médiateur chimique de « la bonne humeur », est fabriquée non pas dans le cerveau mais dans l’intestin raison de plus pour prendre soin de son microbiote.

Quelle est la définition des probiotiques ?

Les probiotiques selon la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sont des « micro organismes vivants qui lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante exercent un effet bénéfique sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

À quoi servent-ils ?

Les probiotiques sont des bonnes bactéries qui permettent de rééquilibrer la flore intestinale. Elles stimulent également le système immunitaire, interagissent avec les neurones présents dans l’intestin et luttent contre les inflammations.

On est au début de la connaissance de l’importance du microbiote intestinal. C’est un nouveau continent que l’on découvre avec déjà plus de 20000 publications sur les probiotiques…

Les probiotiques peuvent t’ils aider à la perte de poids ?

En 2020 au congrès européen d’endocrinologie, une étude a été présentée qui montrait une perte de poids supérieure chez des enfants et des adolescents obèses ayant reçu une supplémentation en probiotiques (2 souches de bifidobactéries pendant 2 mois) par rapport au groupe qui n’en prenait pas.

Quels sont les critères de choix des probiotiques ?

La variété des souches utilisées et leur synergie est un facteur clé de l’efficacité des probiotiques.

La prise des probiotiques se fait habituellement le matin à jeun et la durée est comprise entre 1 et 3 mois.

Pour que les bonnes bactéries ne soient pas détruites dans l’estomac et arrivent là où elles doivent agir, c’est-à-dire dans l’intestin, il est important qu’elles soient conditionnées dans des gélules gastro résistantes.

Pour se développer dans l’intestin les probiotiques doivent se nourrir de fibres alimentaires qu’on appelle des prébiotiques. Leur digestion par les bonnes bactéries produit des composés bénéfiques pour notre santé.

Découvrez nos probiotiques nouvelle génération.

Et pour un effet synergique nous vous recommandons une pulpe d’Aloe vera à boire.